Rencontrez les Grands Crus d'Alsace

Rencontrez les Grands Crus d'Alsace

Les conditions préalables pour de grands vins incluent souvent un climat frais, un ensoleillement suffisant et des sols uniques. Ajoutez des cépages qui expriment ces caractéristiques et des vignerons qui visent la plus haute qualité, et la grandeur est à portée de main. Tous ces éléments sont réunis en Alsace.

Les vignobles d'Alsace se trouvent dans une étroite bande de terre de 75 miles qui longe la colonne vertébrale nord-sud des Vosges dans le nord-est de la France. Les 51 meilleures parcelles sont désignées grands crus – des endroits de choix qui parsèment les promontoires et les contreforts des pics boisés, jamais dans la plaine.

Ces parcelles sont orientées à l'est, au sud-est et, en raison de nombreuses vallées latérales, également au sud, ce qui permet une exposition optimale au soleil. La géologie complexe de la région, fonction de la faille du Rhin supérieur, signifie que chaque grand cruuant ses propres sols uniques.

Les autorités d'appellation de la France ont nommé le premier grand cru d'Alsace en 1975, et elles ont ajouté plus de sites en 1983, 1992 et 2007. Malgré ces agrandissements, les grands crus ne représentent que 8% de la surface du vignoble de la région, et ils ne représentent que 4% de l'Alsace. la production Bien que d'une création relativement moderne, les grands crus sont historiques et leurs vins sont appréciés depuis des siècles.

Certaines limites du vignoble sont controversées, comme partout dans le monde où les producteurs essaient de classer les terres. Un changement juridique en 2011, cependant, permet à chaque grand cru d'avoir sa propre réglementation spécifique, ce qui a encouragé les producteurs à réévaluer chaque site.

Chacun des 51 grands crus promeut un esprit et une personnalité qui lui sont propres, il peut donc sembler injuste de n'en mettre en évidence que sept. Mais ce sont vraiment la crème de la crème.

Rangen

Tout sur le Rangen Grand Cru est extrême. C'est le plus au sud de tous les grands crus, ainsi que le plus haut et le plus raide, car il s'élève de 1050 pieds à 1470 pieds au-dessus du niveau de la mer et fait face au sud. Seul grand cru aux sols volcaniques, les vignes de Rangen semblent pousser à même les pierres nues. C’est un bain de soleil dont les terrasses sèches aux murs de pierre sont chaudes au toucher, même les jours d’hiver glacial et ensoleillé.

La haute altitude, la raideur et l'exposition unissent les extrêmes opposés, ce qui crée des vins spectaculaires de renommée historique.

"Il y a une grande longévité dans ces vins, mais aussi une énorme capacité à tout équilibrer: alcool, acidité, douceur résiduelle", explique Alexandre Schoffit, qui cultive ici du Riesling, du Gewurztraminer, du Pinot Gris et du Muscat avec son père, Bernard, pour le domaine familial. «Il y a toujours de l'équilibre et toujours de la salinité sur la finale.»

«Le sol est très pauvre», explique Bernard. «Les racines doivent aller profondément pour trouver de la nourriture.» Cela conduit à de faibles rendements.

«Dès le début, tout est concentré», ajoute Alexandre. La brume matinale fait également partie du Rangen parfait pour les vins doux nobles. "Nous avons du botrytis presque chaque année, mais c'est vraiment propre, pur et intense."

Domaine Zind-Humbrecht cultive également du Riesling, du Pinot Gris et du Gewurztraminer sur ce flanc de montagne.

«Le Rangen a une énergie incroyable», explique le propriétaire du domaine et vigneron Olivier Humbrecht, premier maître français du vin. «Il existe de nombreux grands vignobles à travers le monde qui font du bon vin. Mais un vin extraordinaire a besoin de plus que de la pente, du sol, etc. À un moment donné, vous devez aller au-delà des explications techniques.

«Il a besoin de quelque chose qui élève le vin, quelque chose qui véhicule une force forte, une énergie, une forte personnalité. Lorsque vous êtes dans le vignoble, vous sentez que c'est un bon endroit, un endroit à respecter. Vous ne pouvez pas négocier avec ce vignoble. Soit vous acceptez ce qu'elle peut faire, soit vous ne le faites pas. "

La mécanisation étant impossible sur une pente aussi raide, Humbrecht souligne que le site exige une qualité absolue.

«Vous ne pouvez pas exploiter un vignoble aussi difficile que Rangen et faire du vin générique», dit-il.

Pour Humbrecht, qui souligne la longue saison de croissance du site et ses fortes variations de température jour-nuit, le «lien le plus évident avec le vignoble est que les vins sont généralement très puissants, épais avec une acidité fine et salée qui ne sera jamais pointue . "

Pour montrer leur plein potentiel, les vins de Rangen ont besoin d'être vieillis en bouteille. Les vins qui en résultent sont presque intemporels, comme en témoigne l'incroyable Riesling sec de Humbrecht de 1983. Il suffit d'une gorgée pour découvrir la magie de Rangen. Pourtant, malgré une longue feuille de route de la grandeur du cru, Bernard Schoffit fait preuve d'humilité.

«Après 30 ans de travail sur cette pente, nous commençons lentement à comprendre ce vignoble», dit-il.

Vins de Rangen Gran Cru.
Photo par Jens Johnson

Domaine Schoffit 2007 Clos Saint-Théobald Grand Cru Rangen Sélection de Grains Nobles Pinot Gris (Alsace); 80/500 ml, 96 points. Le sucre d'orge, le caramel écossais, le sucre demerara et le moindre soupçon de sirop d'érable suggèrent tout de suite la richesse de ce SGN. La douceur concentrée est contrebalancée par une fraîcheur lumineuse et contient des tonnes d'épices acidulées. Wow Ceci est incroyablement concentré et a une énergie groupée semblable à un élixir qui semble être vivante. L'effet est à la fois fascinant et revigorant. Weygandt-Metzler."Anne Krebiehl."

Domaine Zind-Humbrecht 2014 Clos Saint Urbain Rangen de Thann Grand Cru Riesling (Alsace); 120 $, 96 points. Que mentionner en premier? Un soupçon de terre moussue, de tisane à la camomille, de pommes Cox Orange Pippin ou de zeste de citron? Tous ces arômes dansent au nez. Ils sont encore totalement timides en bouche tendue, sèche et concentrée. Pour l'instant, ce sont les agrumes moussus qui sont les plus aromatiques tandis que les fruits riches doivent encore se déployer. Cela frappe une note de pureté absolue, de quelque chose de planant et de brillant. Pour le moment, c'est totalement vif, vivifiant et rafraîchissant, mais ses vraies couleurs ne seront pas visibles avant un certain temps. Buvez 2020-2035. Kobrand Sélection de cave.—A.K.

Biecher & Schaal 2015 Rangen de Thann Grand Cru Riesling (Alsace); 50 $, 95 points. Une belle touche de silex et de fumée apporte une touche de réduction résiduelle. En dessous, c'est la pureté citronnée. La bouche ajoute une touche de fruits à noyau, une touche de prune mirabelle mûre – sa générosité n'est soulignée que par la fraîcheur tendue du citron qui imprègne le vin. Il y a quelque chose de sévère et de caillouteux au cœur, quelque chose de fondamental et de profond. Le corps est précis, sec et puissant et incroyablement plus gourmand. C'est une lèvre qui claque mais qui n'a même pas commencé à se montrer correctement. La finale est propre, caillouteuse et durable. C'est celui à garder. Buvez 2020-2040.—A.K.

Geisberg

Geisberg est un autre site escarpé, en terrasse et orienté au sud qui culmine à 1 150 pieds au-dessus du niveau de la mer. La partie inférieure se situe en plein village boisé de Ribeauvillé. Debout dans le vignoble, vous regardez directement les toits de tuiles rouges des maisons médiévales.
Il est coincé entre deux autres grands crus: Kirchberg à l'ouest et Osterberg à l'est. Bien qu'ils soient tous escarpés et basés sur des formations de calcaire, de grès et de marne du Trias, leur exposition est différente. Geisberg fait face au sud et est un excellent site pour Riesling.

Fait intéressant, le vin le plus célèbre de Geisberg, le légendaire Riesling Cuvée Frédéric Emile par Domaine Trimbach, n'a jamais porté ce nom de site sur l'étiquette. C'est un mélange de Geisberg et d'Osterberg.

Cependant, depuis 2008, le Domaine Trimbach a loué une autre partie du Geisberg au couvent local. Il embouteille maintenant séparément cette parcelle riche en calcaire et inscrit Geisberg sur l'étiquette.

«Aujourd'hui, il faut parler des grands crus d'Alsace», explique Anne Trimbach, membre de la famille de 14e génération. "Certaines personnes disent que le sol fait parler Riesling, mais c'est peut-être l'inverse."

Le domaine est connu pour son style précis et tendu.

"Il y a toujours du vent dans le Geisberg, et c'est pourquoi les vins ont toujours cette acidité, cette tension", explique Trimbach. «Ensuite, il y a le style sans os dans lequel nous vinifions. Lorsque le vin est jeune, il est très austère. Mais avec l'âge, c'est un peu plus charnu. "

Elle est convaincue que les vins de Geisberg doivent vieillir en bouteille pour montrer leur vrai potentiel. C'est son grand-père, Bernard, qui a commencé la tradition de garder les Rieslings sur un seul site pour une libération tardive – une pratique coûteuse à laquelle la famille adhère encore aujourd'hui.

«Il pensait à l'avenir dès les années 1950 et a vraiment dû serrer sa ceinture pour que cela se produise. Merci, grand-papa! », Dit Anne. "Les vins sont un peu timides quand ils sont jeunes, mais nous les libérons quand nous pensons qu'ils sont prêts."

La version actuelle de la Cuvée Frédéric Emile est le millésime 2008. Elle compare également le style du vin à son père, Pierre, qui le fait.

"Au début, il est un peu réservé, mais après un petit moment, il est totalement à l'aise."

Vins Geisberg Grand Cru.
Photo par Jens Johnson

Trimbach 2008 Cuvée Frédéric Emile Riesling (Alsace); 60 $, 95 points. Une note parfumée d'écorces d'agrumes et de pin doux crée un nez vivifiant qui suggère néanmoins la maturité. Le corps est souple et léger, avec un fond de pierre et de noisette subtile. Avec un peu plus d'air, les notes caractéristiques du Riesling mature apparaissent: un peu de camomille levée et d'écorce d'orange confite, mais seulement à leurs débuts. C'est un vin d'une immense profondeur et d'une légèreté trompeuse qui a des années de vie devant lui. À boire jusqu'en 2030.—A.K.

André Kientzler 2014 Geisberg Grand Cru Riesling (Alsace); 90 $, 91 points. Un léger parfum de pomme parfume le nez. La bouche exprime plus de pomme acidulée et montre une ligne centrale de fraîcheur citronnée tendue. Les saveurs sont très propres et peuvent nécessiter un peu de vieillissement en cave pour prendre tout leur sens. La finition est propre et sèche. À boire dès 2020.—A.K.

Muenchberg

Muenchberg, le plus septentrional des sept vignobles, a été créé dans le cadre d'un règlement monastique au 12ème siècle. Le sol est en grès rouge avec des sédiments volcaniques d'il y a environ 250 millions d'années. André Ostertag, qui cultive ici en biodynamie, prend l'idée du grand cru au-delà des propriétés physiques.

"Il ne s'agit pas du tout du sol et du climat, d'un drainage parfait et de toutes ces choses rationnelles", dit-il. «Ce qui fait un grand cru, c'est d'abord la beauté. La deuxième est la force – un pouvoir, un endroit où vous ressentez les éléments. La troisième est la sagesse. Ceci est difficile à expliquer dans les paramètres scientifiques. Ce qui fait un grand cru, c'est tous ces éléments, mais ils ne se réunissent que lorsqu'il y a un être humain derrière. »

En regardant de loin les pentes sinueuses du Muenchberg et en se tenant plus tard dans le vignoble, le calme profond et la paix de cette vallée isolée deviennent apparents. Le Riesling de ce site densément planté a le même pouvoir silencieux et convaincant.

Le site est «absolument protégé, presque caché, un microcosme en soi», explique Ostertag. «Un amphithéâtre très doux, très doux. L'endroit est très complet. C'est entre quelque chose qui est sacré et magique. "

Un vin Muenchberg Grand Cru.
Photo par Jens Johnson

Domaine Ostertag 2014 Muenchberg Grand Cru Riesling (Alsace); 65 $, 95 points. De merveilleuses notions de feuilles de lierre, d'écorces d'agrumes et de conifères saluent le nez. L'impression aromatique mène à une bouche élancée, sèche et fluide qui semble toujours étroitement enroulée et fermée. Mais ces notes aromatiques subtiles et une bouche concentrée et caillouteuse promettent un plaisir futur. Cela deviendra une merveille parfumée. À boire en 2019-2030. Marchand de vin Kermit Lynch.—A.K.

Vorbourg

Saillissant dans la large plaine, juste au-dessus du village de Rouffach, se trouve le Grand Cru Vorbourg, qui a fourni à Heddo, l'archevêque de Strasbourg, une source de revenus au VIIIe siècle.

Signifiant «contreforts», par rapport aux hautes Vosges derrière, avec des pics qui atteignent 4600 pieds d'altitude, Vorbourg porte bien son nom. Mais il s'élève abruptement, avec des terrasses, des murs en pierre sèche et un affleurement rocheux, à environ 935 pieds. Le grand cru est orienté sud-sud-est et dominé par différentes formations calcaires et argileuses. Sa parcelle principale, connue sous le nom de Clos Saint Landelin, face plein sud.

«Nous avons du soleil presque toute la journée, et il est protégé des vents froids qui viennent de la vallée latérale de Soulzmatt», explique Véronique Muré, qui cultive ici avec son frère, Thomas. "Mais nous avons aussi un vent chaud, appelé foehn."

Foehn se produit lorsque les vents de l'Atlantique frappent le côté ouest des Vosges, ce qui comprime et réchauffe les rafales. Cela permet aux vents de monter à travers les montagnes et de ventiler les raisins du vignoble de Vorbourg.

"Cela réduit vraiment la pression de la maladie", explique Thomas.

Le calcaire du Clos Saint Landelin est recouvert d'une fine couche d'argile riche en fer d'une belle teinte rougeâtre.

«Le lien entre la géologie et les vins est que le sous-sol calcaire donne une certaine direction et rectitude», précise Véronique. "En même temps, nous avons cette argile riche, qui donne de la rondeur et de la puissance."

Les Murés poussent principalement du Riesling et du Pinot Noir sur Vorbourg, avec un peu de Pinot Gris, Muscat, Sylvaner et Gewurztraminer. Le riesling est en terrasses, tandis que le pinot noir est planté sur la partie la plus venteuse du vignoble, où il y a le plus de fer dans le sol.

Fait intéressant, le Pinot Noir n'est actuellement pas autorisé en tant que variété de grand cru – seuls le Riesling, le Pinot Gris, le Muscat et le Gewurztraminer ont ce privilège. (La seule exception à cela est Sylvaner, dans le Zotzenberg Grand Cru.) Mais cela va changer: Vorbourg sera parmi les premiers grands crus pour Pinot Noir. La ratification par les autorités françaises est attendue pour l'année prochaine.

Les frères et sœurs Muré croient en l'affinité absolue entre le Pinot Noir et le Vorbourg.

«Vorbourg n'est pas une question d'arôme, mais de texture», explique Thomas.

Ils croient tous deux que la plantation à haute densité permet d'exprimer le caractère du site. Ces Pinot Noirs offrent une fraîcheur et une puissance gracieuse dérivée de la concentration des fruits plutôt que de l'extraction. Véronique mentionne les «tanins serrés et élégants», tandis que Thomas dit que les Pinot Noirs d'Alsace sont moins sur la richesse que sur la structure et l'équilibre subtil.

Le Riesling de Vorbourg, d'autre part, Thomas décrit comme «cristallin». Mais frère et sœur trouvent également une texture phénolique plus ronde que Thomas attribue à l'argile riche, équilibrée par la salinité calcaire.

Vins de Vorboug Grand Cru.
Photo par Jens Johnson

René Muré 2014 Clos Saint Landelin Vorbourg Grand Cru Riesling (Alsace); 50 $, 95 points. La pureté des pommes rouges juteuses et acidulées passe comme une ligne de faille à travers un Riesling très tendu, linéaire et propre. Cela a la pureté et la précision, la linéarité et l'entraînement. Encore serré, il a besoin de temps pour se déployer mais promet d'être un vin d'une grande longévité et expression. Résolument sec, la pureté et la concentration des saveurs resteront toujours. À boire 2018-2030. Collection Gargouille.—A.K.

Dopff & Irion 2009 Vorbourg Grand Cru Pinot Gris (Alsace); 30 $, 92 points. L'élévation de l'arôme capiteux précède le nez aux fruits poire et aux herbes tisane. La bouche est douce et a la même douceur à base de plantes. Le fruit est riche en douceur résiduelle et caractérisé comme poire mûre. Ceci est équilibré par des agrumes piquants et agréablement amers. L'effet est d'un équilibre harmonieux, doux et généreux. Ce Pinot Gris mature est désormais parfaitement à point. Ses saveurs persistent longtemps et agréablement.—A.K.

René Muré 2014 Signature Pinot Noir (Alsace); 25 $, 90 points. Des notes très pures de cerise et de fraise imprègnent ce vin. Ils sont parfumés avec un léger parfum de conifère qui épelle la fraîcheur et la facilité de levage. La bouche a une concentration élégante et non forcée. C'est charmant et frais, avec une profondeur, une pureté convaincante et une finale fraîche et durable. Collection Gargouille.—A.K.

Schoenenbourg

Proche du village de Riquewihr, Schoenenbourg jouit d'une renommée internationale depuis le XVIe siècle. Il s'élève à 1250 pieds au-dessus du niveau de la mer, mais sa section médiane est la plus prisée.

"Schoenenbourg est, je pense, l'un des sites les plus complexes d'un point de vue géologique", explique Jean-Christophe Bott de Domaine Bott-Geyl, comme il pointe vers la pente moyenne. «C’est un sol marneux, une formation du Trias, avec une grande quantité de gypse, mais vous avez aussi des formations de grès et de calcaire de cette même période.

"Je pense que le gypse apporte quelque chose de très spécifique au vin, quelque chose de complexe et quelque peu amer, comme la mandarine et le zeste d'orange, quelque chose de vibrant mais délicat", dit-il. "Les vins de Schoenenbourg ont de l'esprit, mais sont doux."

Bott dit que Schoenenbourg est un site de maturation tardive – c'est toujours le dernier vignoble qu'il cueille – mais les vins ont une capacité exceptionnelle à vieillir. «Ils sont un peu introvertis quand ils sont jeunes. La complexité arrive avec le temps », dit-il. "C'est l'un des sites les plus emblématiques d'Alsace."

Le Famille Hugel possède également des terres dans ce vignoble et a traditionnellement mis en bouteille les vins de ce site sous leur label Jubilee. Plus récemment, ils ont distingué une parcelle particulière à mi-pente, connue sous le nom de Schoelhammer, qui appartient à la famille depuis plus de 100 ans. Le vigneron Marc Hugel dit que ses 15 parcelles de Riesling dans le Schoenenbourg ont été vinifiées séparément depuis 15 à 20 ans.

«Chaque année, le Schoelhammer nous a donné le vin le plus intéressant», dit-il. «Il représente vraiment l'essence, l'esprit et la personnalité de Schoenenbourg, donc en 2007, nous avons décidé de le mettre en bouteille séparément.»

Ce vin de 2007 n'est sorti qu'en 2015.

"Certains vins blancs ont besoin de vieillir, bien plus que ce que les gens pensent", explique Jean-Frédéric Hugel, neveu de Marc et 13e génération pour travailler dans la cave familiale. «Les vins de Schoenenbourg commencent à devenir intéressants à sept ans. Vers 10 heures, ils s'ouvrent. Après 20 ans, ils atteignent leur plateau et peuvent se boire pendant 40 ans. Nous libérons des vins quand nous pensons qu'ils commencent à se préparer. »

Vins Schoenenbourg Grand Cru.
Photo par Jens Johnson

Domaine Bott-Geyl 2014 Schoenenbourg Grand Cru Riesling (Alsace); 41 $, 95 points. L'odeur capiteuse de pamplemousse et de zeste de tangelo ajoute immédiatement de la saveur au fruit croquant de pomme verte qui est évident au nez. Mais il y a aussi des notes plus riches de miel et de pomme jaune. La bouche reste tendue, mince et linéaire, mais cette épice de tangelo est renforcée par des notes de fines herbes de millefeuille et une cuillerée de levure. C'est une merveille aromatique. La finale est sèche et intense. Cela gardera votre intérêt pendant des années. À boire d'ici 2035. Marques de vignobles.—A.K.

Dopff Au Moulin 2014 Schoenenbourg Grand Cru Riesling (Alsace); 34 $, 92 points. Des notes aromatiques de tarte, de pomme au four remplissent le nez. En bouche, ces arômes reprennent les saveurs de pommes jaunes fraîches avec une acidité juteuse. La bouche est fraîche et vive, sèche et vive. La finale est propre et vraiment des lèvres. C'est la notion de pomme qui dure le plus longtemps.—A.K.

Hengst

Hengst signifie «étalon», et ce grand cru, datant du 9ème siècle, porte bien son nom avec des vins d'une puissance extravagante. Le site descend de 1180 à 885 pieds vers le village de Wettolsheim et fait face au sud-est. Le sol de marne calcaire n'a pas l'air aussi caillouteux que certains autres vignobles.

Alors que le Riesling et le Pinot Noir se portent bien ici, le Gewurztraminer excelle. Maxime Barmès cultive les trois variétés, plantées il y a plus de 50 ans. Il court Domaine Barmès-Buecher avec sa sœur Sophie et sa mère Geneviève. Depuis 2014, il cultive sa parcelle de Hengst uniquement à cheval pour éviter le compactage du sol.

"Hengst est riche – c'est un grand cru généreux", explique Maxime. «Il donne des épices et des fruits riches au Gewurztraminer, beaucoup de puissance phénolique au Riesling, et à la fois tanin et couleur au Pinot Noir.

«Il y a aussi beaucoup de fer dans le sol. Quand il fait humide au printemps et en été, vous pouvez voir à quel point le sol est rouge », dit-il. «Hengst amplifie tout. Il ajoute un facteur masculin à chaque cépage. Pour moi, la typicité du Hengst est la force, l'acidité mûre et une finale fraîche. »

Un vin Hengst Grand Cru.
Photo par Jens Johnson

Domaine Barmès-Buecher 2014 Hengst Grand Cru Gewurztraminer (Alsace); 48 $. Des notes de pêche totalement somptueuses dansent au nez et en bouche. Ils sont rehaussés par une douceur charnue et sont mis en forme par une fraîcheur piquante. Tout à ce sujet est opulent et intense. La fraîcheur de 2014 lui donne des lèvres éclatantes et éclatantes, malgré toute sa richesse. Cela termine moyennement sucré tandis que les saveurs de pêche durent et durent. Petit Pois.—A.K.

Schlossberg

Schlossberg a été le premier grand cru, désigné en 1975. C'était également le premier vignoble qui obligeait tous les propriétaires à limiter les rendements via une charte de 1928, bien que le site soit célèbre depuis le XVe siècle.

Le Schlossberg est un vignoble en terrasse orienté plein sud avec des sols granitiques. Il s'élève à 1 150 pieds d'altitude derrière les villages de Kaysersberg et Kientzheim. Entre les vignes, des éclats de roche scintillent et brillent au soleil.

L'un des domaines pour détenir des terres ici est Domaine Weinbach, dirigée par Catherine Faller, avec l'aide de son fils, Théo.

"C'est vraiment le terroir du Riesling", explique Catherine. «Le Riesling est comme un joyau: il est dur, mais comme un diamant, il est sculpté et poli par le Schlossberg. Le riesling est un cépage exigeant. Elle nécessite de faibles rendements, en particulier dans le Schlossberg. »

Elle dit que les sols caillouteux composés de granit, de gneiss et de quartz retiennent la chaleur du soleil et aident à mûrir les raisins. Pour elle, Schlossberg Rieslings a toujours «la racité, l'élégance et la floralité».

«Les Riesling sont expressifs lorsqu'ils sont jeunes, mais vieillissent aussi très bien», dit-elle. "Les vins ne sont jamais unidimensionnels."
Théo souligne la pente du Schlossberg, où des terrasses ont été construites il y a des centaines d'années.

«C'est difficile de travailler», explique Théo. «Le Schlossberg n'aime pas les mauvaises herbes. Il est très bien drainé et les mauvaises herbes enlèveraient donc l'eau des vignes. »Les rangées doivent être labourées et les murs en pierre qui forment les terrasses doivent souvent être réparés et reconstruits. Théo estime que le Schlossberg met environ 40 pour cent de plus à cultiver en biodynamie que les vignobles plus plats.

«Cela demande beaucoup de travail, mais cela fait ressortir une sorte de salinité dans les vins», explique Catherine. «Vous encouragez un système racinaire plus profond et favorisez le développement des organismes du sol. Il y a beaucoup de vers, de fleurs et d'oiseaux qui nichent dans le vignoble. Cela donne juste vie. "

Bien que les Fallers aient également une petite parcelle de Pinot Noir sur la même parcelle, ils conviennent que Schlossberg semble fait pour Riesling.

«Chaque grand cru a ses propres caractéristiques, mais ce qui est très important, c'est le travail dans le vignoble», explique Catherine. «Cela demande beaucoup de travail et d'efforts, et Riesling et Schlossberg sont exigeants, mais le vin est notre récompense. Il n'y a aucun compromis. La recherche de l'excellence et de la qualité ne peut être compromise ici. »

Vins Schlossberg Grand Cru.
Photo par Jens Johnson

Domaine Weinbach 2015 Clos des Capucins Cuvée Ste Catherine Schlossberg Grand Cru Riesling (Alsace); 64 $, 96 points. Un nez parfumé et pur de zeste de mandarine légèrement floral ouvre ce vin. Il offre une danse d'arômes et de fraîcheur axée sur les fruits mûrs – pensez à la mandarine, au citron mûr, à la pomme croquante et à une dimension florale séduisante. Charmant maintenant dans sa jeunesse au goût primaire, il est certain qu'il deviendra encore plus désarmant à l'avenir. Buvez 2020-2035 ou plus tard si vous l'aimez vraiment mature. Marques de vignoble—A.K.

Jean-Baptiste Adam 2014 Schlossberg Grand Cru Riesling (Alsace); 54 $, 94 points.Glorieuse fraîcheur de pomme saute du verre, il y a aussi la moindre touche de miel. En bouche, les notions de pomme persistent: il y a la pomme fraîche et cuite, ajoutant des notes croquantes et moelleuses. Le tout est égayé par une fraîcheur citronnée sur un corps concentré mais élégant et équilibré. Les saveurs durent et ont une longue finale propre et sèche. C'est assez bon pour faire le kilométrage. À boire d'ici 2030. La table de tri.—A.K.

Paul Blanck 2012 Schlossberg Grand Cru Riesling (Alsace); 36 $, 93 points. Un joli ascenseur citronné saute du verre et signale immédiatement la maturation du Riesling. La bouche est toujours tendue de fraîcheur mais a la douceur harmonieuse de l'âge en bouteille. Des notes de poire séchée et d'écorce de citron confit apparaissent. La bouche est aussi précise et tendue que jamais, égayée par un croustillant absolu de pomme et d'agrumes. La finale est longue, sèche et parfaitement nette. Vins de Skurnik.—A.K.



Source link

________________________________
Tag Aléatoire :

Cuisiner relève sensiblement aussi bien de l’art que de la science, mais il est nécessaire d’une activité à la portée de tous. Si vos plats vous semblent fades, sachez qu’il suffit de quelques ajustements pour livrer savoureux et appétissants. Ne vous contentez pas de mélanger ingrédients d’or hasard. Apprenez quelques secret basiques de cuisson et d’assaisonnement et des recettes faciles à accommoder. Au fil de vos expériences, vos plats deviendront plus admirables en bouche, à l’œil et au nez. Vous pourrez progressivement enrichir votre répertoire de recettes avec vos propres compositions. Partie 1 Assaisonner ses plats Image intitulée Cook Step 1 1 Achetez des ingrédients de qualité. Une cuisine sain et savoureuse passe parmi la sélection des meilleurs ingrédients. Pour cela, privilégiez les produits frais et issus d’une agriculture locale ainsi qu’à biologique. Achetez de préférence des et légumes de saison, car ils sont plus admirables du point de vue du gout que des qualités nutritionnelles. Si vous êtes novice en cuisine, suivez recettes à la lettre. Évitez de substituer les ingrédients selon d’autres afin d’éviter parfait altération du gout et pourquoi pas de la texture du plat. Si vous n’êtes pas capable de consommer certains aliments, cherchez des recettes différentes. Image intitulée Cook Step 2 2 Préparez la mise en place. Cette tâche préalable, accomplie par le commis dans la restauration, donne l’opportunité de cuisiner avec efficacité et sérénité [1]. Organisez votre table à ouvrage avec les ustensiles et les ingrédients nécessaires à la confection de votre recette. Vous aurez ainsi totaux les éléments à portée de main et allez pouvoir vous concentrer sur votre préparation. À moins que la recette ne précise de réaliser autrement, préparez vos aliments durant la mise en place. Un fruit ou bien un légume peut être tranché, haché, émincé, taillé en julienne, coupé en dés, concassé, ciselé ou encore écrasé [2]. La viande peut se tailler en lanières, en tranches, en dés et pourquoi pas en escalopes [3]. Notez que la taille des morceaux influe sur la durée de leur cuisson. Préparez également herbes aromatiques, les condiments et autres assaisonnements. Image intitulée Cook Step 3 3 Combinez les textures. Il est généralement plus facile de maitriser mélanges de composition que de saveurs. Ainsi, même le plus facile des plats peut être transformé en expérience gustative en associant des préparations onctueuses, fondantes et pourquoi pas moelleuses avec de l’alimentation croquants ou bien croustillants. Par exemple, parsemez de chapelure croustillante un gratin de pâtes comme des macaronis d’or fromage ainsi qu’à un plat de légumes tel que des aubergines or parmesan. Sublimez le gout et la texture d’une purée de pommeau de terre en y mélangeant en fin de préparation de l’échalote ciselée et pourquoi pas du cèleri taillé en julienne. 4 Salez et poivrez vos plats. L’association d’une goutte de malice et de quelques tourelle de minoterie de poivre noir est un assaisonnement minimal. Ces deux condiment sont des exhausteurs de gout que vous pouvez utiliser pour toutes vos recettes de viande, de poisson ou bien de légumes. Veillez cependant à doser en juste quantité, au risque que votre plat soit trop salé ou bien trop épicé. Goutez votre plat or pourcentage et à mesure, à la manière des chefs. Il convient de la meilleure façon d’en ajuster l’assaisonnement [4]. Salez votre plat et goutez-le. Si nécessaire, ajoutez une prise de légèreté supplémentaire. Testez de nouveau le gout et rectifiez l’assaisonnement à votre convenance. Si le cÅ“ur agit comme un exhausteur de gout aussi bien dans une préparation salée que sucrée, il sera aussi utilisé en cuisine pour ses diverses propriétés [5]. Vous pouvez en saupoudrer vos morceaux de poulet de les rôtir, en mettre dans vos sauces pendant qu’elles mijotent ou bien en fin de préparation d’un plat pour en redresser l’assaisonnement. Salez l’eau de cuisson du riz, des pâtes et pourquoi pas des légumes frais pour donner et texture [6]. Notez cependant que l’excès de cÅ“ur est néfaste pour la santé. CONSEIL D’EXPERT(E) Alex HongALEX HONG Chef exécutif Maitrisez les bases du gout. Alex Hong, propriétaire et chef du restaurant Sorrel à San Francisco [7], estime que deux idée gustatives fondamentales sont le salé et le gout acide : « Les de deux ans saveurs plus importantes en cuisine sont le salé et l’acide. Par exemple, si vous préparez une vinaigrette, elle existera fade si manque d’acidité. Il faut donc l’ajuster avec du vinaigre ou bien du de citron. Cependant, votre sauce manquera toujours de gout s’il n’y est pas de grâce pour en exacerber intégraux arômes. » 5 Incorporez le beurre dans vos préparations. À la fois décrié pour ses effets sur la santé et plébiscité pour son intérêt en cuisine [8], le beurre est tout de même à l’origine de nombreuses recettes [9]. Afin d’en profiter d’or maximum, consommez-le avec modération. Vous pouvez également alterner avec d’autres produits or fil de vos expériences culinaires [10]. Incorporé dans une préparation liquide comme une sauce, le beurre lui donne onctuosité et saveur. Vous pouvez aussi le accomplir fondre à feu doux à ce qu’il prenne une teinte brune. Nappez-en vos plats pour donner un subtil arôme de noisette [11]. Préparez un beurre composé quant au tartiner ou décorer un plat [12]. Le beurre est aussi utilisé dans totaux ses états en pâtisserie, que ce soit pour préparer un fond de tarte, une crème onctueuse, un gâteau moelleux ou bien des gâteau sablés [13]. 6 Maitrisez la préparation des sauces et des fonds. Relevez la texture et la saveur de vos plats de viande, de poisson et pourquoi pas de légumes possédant une sauce onctueuse, une marinade épicée et pourquoi pas une émulsion. Apprenez à réaliser vos saucée et autres accompagnements et donnez une dimension nouvelle à votre cuisine [14] ! La béchamel est une saucée liée à base de beurre, de farine et de lait [15]. Épaisse et onctueuse, vous avez la possibilité en instituer une base pour un gratin de légumes, en cacher vos lasagnes ou l’incorporer dans vos potages et vos plats de pâtes. Apprenez à préparer un velouté. Composé d’un roux mouillé avec un bouillon de volaille, de poisson ou de légumes, il peut accompagner le plat de votre choix ainsi qu’à être à la base d’un potage. Vous pouvez également le assister tel quel, garni et relevé à votre convenance. Selon la du bouillon, associez-y des morceaux de poussin ou bien de poisson blanc, des champignons ou des carottes [16]. Agrémentez vos recettes italiennes de sauce marinara. Cette préparation à base de tomates relèvera vos pizza et vos pâtes. Vous pouvez la confectionner avec des tomates fraiches ou en conserve et l’assaisonner avec des herbes aromatiques, des ognons ou bien des câpres [17]. Maitrisez la technique de préparation de la hollandaise. Cette sauce chaude est une film de beurre clarifié, de jaunes d’œufs et de jus de citron qui se prépare à la dernière minute. Nappez-en un poisson, des œufs, des fruits de géante ainsi qu’à des légumes [18]. À base de crème fraiche, d’huile, de bouillon, de vin, d’herbes, de fruits, de légumes ou encore de chocolat, les sauces se déclinent quasiment à l’infini. Vous pouvez ainsi confectionner une saucée sucrée aux glose fumées ou à la aigre-douce. Accompagnez vos plats de sauce crémeuse à l’ail, au piment, or fromage et pourquoi pas or chocolat [19]. Image intitulée Cook Step 7 7 Agrémentez vos plats d’herbes aromatiques. Généralement, les mélanges d’herbes et d’épices sont typiques d’une cuisine du monde [20]. Les herbes aromatiques sont caractérisées pendant des saveurs particulières et puissantes. Si vous ne les connaissez pas, commencez selon les sentir. Frottez-les légèrement entre vos doigts pour libérer leurs arômes et vous instituer une idée de gout. Achetez-en en petite quantité afin de ne pas gâcher dans l’hypothèse ou vous ne les appréciez pas. Essayez plusieurs herbes afin de trouver ceux qui vous plaisent. Utilisez-les pour relever visuellement et gustativement un plat en sauce, une soupe, une gâteau salé et pourquoi pas une salade. Le basilic, très utile dans la cuisine méditerranéenne, déploie pleinement ses arômes lorsqu’il est associé à la tomate, à l’ail et pourquoi pas à la fraise [21]. Il est aussi à la base du pesto, une saucée italienne qui accompagne parfaitement un plat de pâtes ou de poisson. Le cheveu est très datage dans la cuisine européenne. Optez pour du persil plat pour la cuisson, car il sera plus parfumé et présente une bonne tenue à la chaleur. Vous pouvez l’inclure en fin de préparation dans une soupe, une saucée ou une purée de légumes. Réservez le persil frisé, or gout plus léger, à la décoration de vos plats et salades [22]. La coriandre est un élément de base de la cuisine nord-africaine, asiatique, indienne et mexicaine. Toutes ses parties peuvent être utilisées [23]. Ciselez des feuilles fraiches crues et parsemez-en sur vos fruits de mer. Parfumez un ragout, un plat de viande et pourquoi pas une omelette avec de la coriandre fraiche. Utilisez les tiges pour relever un bouillon ainsi qu’à racines pour confectionner une pâte de coriandre thaïlandaise [24]. La menthe, essentielle dans la cuisine arabe et nord-africaine, apporte de la fraicheur aux plats ainsi qu’une très appréciée. Elle agrémenter vos salades d’été, vos viandes mijotées ou vos sauces. Aromatisez-en vos desserts, vos boissons chaudes comme le thé ou bien un cocktail rafraichissant tel que le populaire mojito. Le romarin est un aromate à la saveur puissant qu’il est préférable d’utiliser avec parcimonie. Seul et pourquoi pas associé à d’autres herbes tel que le thym, il parfume grillades, viandes blanches tel que le poulet, les plats mijotés et pourquoi pas les soupes. Vous pouvez autant parfumer une huile ainsi qu’à une saucée marinara au romarin [25]. Image intitulée Cook Step 8 8 Apprenez à cuisiner avec des épices. Seules et pourquoi pas incorporées dans un mélange savamment dosé, épices donnent de la couleur, de la la texture à finis plats. Notez qu’il est préférable de les dépraver sous leur forme originale et de broyer au pourcentage et à mesure de utilisation. En effet, jadis réduites en poudre, les épices perdent une partie de qualités et se conservent moins longuement [26]. Néanmoins, le conditionnement poudré est pratique et donne l’opportunité de découvrir. Achetez-les en peu et lorsque vous serez familiarisé avec gouts et les odeurs, vous pourrez confectionner vos propres mélanges d’épices ! La cannelle est une épice douce et très riche en arômes qui évoque souvent les recettes sucrées tel que compotes, desserts, les tourtes aux pommes ainsi qu’à les biscuits secs. Dans la cuisine indienne, marocaine ou bien mexicaine, parfume aussi les plats de riz, de viande et pourquoi pas de légumes [27]. Le paprika est très utilisé dans la cuisine espagnole et portugaise, cependant aussi dans la cuisine hongroise desquels il sera typique. Il apporte une saveur piquante plus ou moins forte selon la variété et donne une coloration aux plats [28]. Ajoutez-le en fin de préparation pour renforcer la saveur et la couleur d’une soupe et pourquoi pas d’une sauce. Vous pouvez également épicer et colorer du fromage frais disposant d’une zeste de paprika. Le anis est une épice que l’on trouve dans la cuisine indienne, mexicaine, nord-africaine mais aussi de l’Europe de l’est. Son arôme puissant est idéal pour parfumer soupes, les saucée et pourquoi pas plats de riz et de viande [29]. Les graines de coriandre ont une saveur citronnée et légèrement sucrée qui peut rehausser sauces et pâtes d’épices. Elles sont utilisées dans les plats indiens et arabes [30]. Le gingembre est utilisé sous-vêtement toutes ses formes. En poudre, en pâte, râpé, confit et pourquoi pas frais, il relève de sa chaude et légèrement piquante préparations salées et sucrées. Vous pouvez ainsi accompagner un poulet ainsi qu’à un poisson d’une saucée d’or gingembre. Aromatisez vos boissons, vos gâteaux et vos petit-beurre avec du gingembre poudré ainsi qu’à râpé. Confit et parsemé de graines comme le sésame, il également constituer une friandise [31]. Partie 2 Maitriser les méthodes basiques de cuisson 1 Apprenez à cuire aliments à l’eau. La cuisson à l’eau est l’une des plus anciennes moyen culinaires. Il s’agit de cuire une viande et pourquoi pas des légumes dans un grand volume d’eau bouillante. La chaleur pénètre ainsi rapidement l’aliment et le cuit uniformément, ce qui limite la perte de et de texture. Néanmoins, l’un des défauts de cette approche est le risque de perte des nutriments hydrosolubles qui s’échappent dans l’eau [32]. À titre d’information, sachez que le point d’ébullition de l’eau est de 100 °C dans des de pression température normales. Le pochage est une technique de cuisson douce qui consiste à plonger un aliment dans un liquide maintenu juste d’or seuil de la température d’ébullition, soit entre 60 et 90 °C. Vous pouvez pocher des œufs, du poisson, de la viande blanche ainsi qu’à des fruits [33]. La cuisson mijotée est super utilisée pour les viandes et sauces. Elle est également à la base des ragouts [34]. Elle s’opère en de de deux ans ans temps. Les aliments sont rissolés, d’or besoin dans réellement de matière grasse. Ils sont ensuite mouillés avec un liquide comme un bouillon, maintenu à une température moyenne de 90 °C. La cuisson se fait ensuite protégé et à feu doux [35]. Le frémissement est l’état de l’eau juste avant qu’elle commence à bouillir et à s’évaporer [36]. Des court bulles datent régulièrement à sa surface. Dans les normales de pression et de température, cet état apparait lorsque la température de l’eau fou approximativement 95 °C. 2 Faites cuire les aliments à la vapeur. Comme son nom l’indique, ce procédé consiste à cuire l’aliment grâce à sa pur vapeur ainsi qu’à à celle dégagée parmi un liquide [37]. Cette méthode douce est adaptée aux aliments fragiles tel que un légume ainsi qu’à un poisson, mais vous avez la possibilité aussi y recourir pour cuisiner des raviolis ainsi qu’à des nourriture aux doigts asiatiques. Cuire ses aliments à la vapeur est sain, ces technique ne nécessite pas de gras et préserve nutriments dans la mesure où l’aliment n’est pas en contact direct avec le liquide. Pour cuire vos aliments à la vapeur, vous pouvez investir dans un autocuiseur. À défaut, placez une grille ou un panier en bambou dans votre cocotte habituelle. Ces accessoires sont disponibles en ligne ainsi qu’à dans les magasins dédiés à la cuisine [38]. 3 Braisez viandes et les gros légumes. Cette technique consiste à cuire aliments avec nuage de liquide. La cuisson se fait lentement, à l’abri et à feu doux. Elle donne l’occasion de préparer pièces de viande rouge les plus dures, des volailles de belle taille et pourquoi pas de gros légumes comme choux [39]. Pour braiser une viande, faites-la revenir dans du beurre ainsi qu’à de l’huile dans une large casserole. Lorsque la viande est colorée et uniformément saisie, réservez-la. Déglacez le récipient en y versant largement de votre liquide de cuisson. Il s’agir d’un bouillon, de vin rouge pour une viande ainsi qu’à de blanc pour une volaille. Raclez le fond du récipient afin d’enlever éventuels restes de viande dissoudre sucs [40]. Replacez la viande a l’intérieur du récipient et ajoutez le reste du liquide de cuisson même l’immerger à moitié ou aux trois timbale [41]. Couvrez le récipient et laissez la viande cuire à feu doux pendant plusieurs heures. Il est aussi plausible de braiser d’or four. Pour cela, préchauffez-le à 180 °C et saisissez la viande. Réservez-la dans un récipient adapté pour la cuisson d’or four et pourvu d’un couvercle. Faites bouillir le liquide de cuisson et versez-le sur la viande à l’immerger à moitié ainsi qu’à aux trois quarts. Couvrez le récipient et enfournez-le [42]. La durée de cuisson être de plusieurs heures, par contre elle dépend de la nature la taille des pièces préparées. 4 Faites sauter vos aliments. Cette technique consiste à fonder revenir rapidement à feu vif dans de la gras super chaude. Vous pourrez faire trépigner de la viande, du poisson ou des légumes. Il est plus facile et rapide de réaliser trépigner aliments lorsqu’ils sont détaillés en morceaux réguliers [43]. Pour fabriquer bondir des aliments, commencez dans effectuer chauffer de l’huile dans une poêle. Le récipient et le corps gras doivent obligatoirement être très chauds afin d’éviter que l’aliment absorbe l’huile et adhère d’or récipient. Pour vous assurer de la température de la poêle, jetez-y quelques gouttes d’eau. Si elles s’évaporent presque instantanément, alors le récipient est assez chaud. Le corps gras devant être pas mal chaud, décidez une huile de cuisson adaptée aux fortes températures. Mettez vos morceaux de viande ou de légumes dans la poêle. Retournez-les régulièrement afin d’assurer une cuisson uniforme. Ne les piquez pas, d’or risque que le jus s’en échappe et que l’aliment perde sa saveur. La plupart des légumes et morceaux de viande plus tendres être sautés à la poêle. N’hésitez pas à les écrire mariner, à assaisonner en fin de préparation ou bien à déglacer le récipient pour confectionner une sauce. 5 Faites revenir aliments dans l’huile. Cette méthode de cuisson convient aux morceaux de viande et aux légumes entiers. Vous pouvez ainsi produire revenir des escalopes de volaille, des tranches de bœuf ou de pourceau ou encore des araignée de poisson [44]. La température de cuisson est moins élevée que lorsque aliments sont sautés. En effet, les morceaux étant plus gros, la durée de cuisson est plus longue. Si la température est trop élevée, la surface de l’aliment va vraiment bruler avant même que l’intérieur admettons cuit. 6 Faites frire aliments dans une poêle. Cette technique de cuisson rapide permet de gagner de l’alimentation à la surface croustillante et colorée et en or cœur savoureux. Elle est ainsi adéquate pour paner de la viande ou du poisson. Elle est également parfaite pour cuire les aliments composés d’une pâte bourrée tel que les beignets. Versez de l’huile de friture dans une poêle de manière à avoir le se permettre de de y plonger votre aliment même mi-hauteur. Lorsqu’elle est assez chaude, déposez vos morceaux de poulet, vos galettes de légumes et pourquoi pas vos beignets. Lorsqu’ils sont colorés, retournez-les jusqu’à terminer la cuisson. Cette méthode donne l’occasion de préparer du poulet frit, des outrage de crevettes ainsi qu’à des aubergines gratinées au parmesan. 7 Faites frire aliments. Pour obtenir une surface croustillante et un cœur moelleux, élisez pour la friture dans un bain d’huile. L’aliment est complètement plongé dans une huile portée d’or à l’avance à priori à fortissimo température. Il n’est pas nécessaire de le retourner, car il sera complètement immergé, ce qui assure une cuisson uniforme. Sachez que le processus est très rapide puisque l’aliment être frit en plusieurs secondes et pourquoi pas en quelques temps selon sa taille. Veillez à utiliser une huile de cuisson adaptée à la friture et à égoutter votre aliment de le consommer [45]. Ce type de cuisson est adapté aux frites, aux camouflet et autres préparations à base de pâte frite. 8 Cuisinez dans un wok. Cet ustensile est typique de la cuisine chinoise. Large et profond, il donne l’occasion de préparer en plusieurs minutes légumes, les viandes et les crustacés. Les aliments sont découpés en morceaux, assaisonnés et cuits ensemble dans le wok. Ils peuvent être sautés dans légèrement d’huile ou bien cuits à la vapeur. Les parois lisses du wok permettent de limiter l’ajout de gras mélanger les ingrédients sans qu’ils accrochent or récipient [46]. Le wok est profond, ce qui donne l’occasion de faire cuire plusieurs aliments à la fois. En effet, le fond du récipient est plus très chaude que ses parois. Vous pouvez ainsi préparer votre viande et vos légumes en même temps tout temps et les températures de cuisson de chaque produit. 9 Faites rôtir des viandes ainsi qu’à des légumes en or four. Cette technique de cuisson à sec permet de préparer des volailles entières ainsi qu’à de grosses pièces de viande comme un carré de veau ou bien de verrat mais également un contrefilet de bœuf [47]. Vous pouvez de même créer rôtir d’or four du poisson ou des légumes. Assaisonnez votre aliment et posez-le dans un plat creux. Vous pourrez ainsi récupérer les sucs et arroser la viande, le poisson ou légumes de bouillon ou de en cours de cuisson. Enfournez à mi-hauteur et laissez cuire en veillant afin que l’aliment ne sèche pas. Il est préférable d’utiliser un four à convection ou à chaleur tournante afin que la cuisson et la peinture soient uniformes. Vous pouvez faire rôtir du poulet, de la dinde, des légumes, du bœuf, de l’agneau, du canard, des pomme de terre, du porc ou bien des châtaignes. 10 Utilisez votre four. Que vous vouliez préparer un gâteau, une tarte, des biscuits, des muffins, du pain et pourquoi pas une pâte à pizza, le four est votre appareil de base. Familiarisez-vous avec son fonctionnement et ses programmes. Si vous préparez des produits de pâtisserie et pourquoi pas de boulangerie, initiez-vous aux gestes et aux préparations de base. Notez que leur cuisson se fait généralement à des températures inférieures à ceux de la rôtisserie. Lorsque vous préparez une pâte à gâteau, mélangez-la juste assez pour incorporer ingrédients. Si vous la travaillez trop longtemps, le gluten contenu dans la farine se développe. La texture du gâteau est alors élastique d’or lieu d’être moelleuse et aérée [48]. Pesez précisément vos ingrédients. Pour cela, exploitez un verre doseur pour les liquides et également une cuillère à mesurer pour ingrédients secs. Cet ustensile est plus pratique, car vous pouvez prélever votre farine ou bien votre sucre et araser la surface à l’aide d’un couteau. De cette façon, vous ne compactez pas l’ingrédient et pouvez le mesurer correctement. Selon assignation de votre four, vous pouvez concocter des recettes diverses et variées. Il est aussi plausible de réaliser cuire plusieurs préparations à la fois, ce qui optimise votre temps et votre consommation d’énergie. Vous pouvez préparer des gâteaux, des tartes, des muffins, des pains, des pizzas, des pomme de terre, du poisson ainsi qu’à des lacets de poulet. 11 Faites griller vos aliments or four ainsi qu’à en or barbecue. Ces pratique de cuisson à sec conviennent aussi bien pour viandes et légumes que pour les poissons. Vous pouvez même faire griller du fromage tel que du camembert. Faire griller or four permet de contrôler la température de cuisson et la répartition de la chaleur. Au barbecue, la source de chaleur provient des charbone situées sous l’aliment et une vigilance accrue donne l’occasion de s’assurer d’une cuisson correcte. Ces procédure nécessitent de coller l’aliment alentour de la source de chaleur. Sa surface cuit donc rapidement, ce qui est idéal pour pièces tendres de viande rouge, volailles ainsi qu’à poissons. La cuisson au barbecue utilise une source de chaleur provenant de la combustion de copeaux de bois ou bien de charbon. Cela donne aux aliments une saveur fumée caractéristique et pas mal appréciée. Partie 3 Maitriser les recettes de base 1 Préparez des œufs brouillés. Les œufs sont faciles à cuisiner et offrent possibilités de recettes. Il existe ainsi plusieurs façons de les brouiller. L’une d’entre elles consiste à fonder cuire une préparation d’œufs battus. Dans un bol, battez de de deux ans ans œufs disposant d’une cuillère à soupe de lait. Faites fondre deux cuillères à café de beurre dans une poêle et versez-y votre préparation. À l’aide d’une spatule en bois et pourquoi pas en caoutchouc, remuez lentement et dépourvu discontinuer. Au fil de la cuisson, œufs vont former des amas séparés. Pour obtenir une texture crémeuse, retirez la poêle du feu lorsque œufs sont juste cuits. Assaisonnez à votre gout [49]. Brouiller des œufs est une technique basique qui vous permettra de réaliser des plats, des rentrées et pourquoi pas des accompagnements de choix. Les œufs peuvent également être cuits entiers dans de l’eau bouillante. Selon le temps de cuisson, vous avez des œufs durs, mollets ainsi qu’à à la coque. 2 Apprenez à cuire le riz. La technique de cuisson du riz varie selon la recette et le type de riz. Par exemple, le riz complet et biologique, premier pour la santé, nécessite un trempage à l’avance à priori d’au moins trois heures. Si vous cuisinez du riz blanc, mettez-en 250 g dans un saladier et rincez-le plusieurs fois même ce que l’eau admettons claire. Couvrez d’eau et laissez-le tremper pendant presque trente minutes. Portez à ébullition 500 ml d’eau. Pendant ce temps, filtrez le riz à travers une passoire et rincez-le à l’eau claire. Lorsque l’eau bout, incorporez-y une pincée de essence et versez le riz. Laissez-le cuire à feu doux et garanti pendant une vingtaine de minutes. Une recette alternative consiste en une cuisson avec un démarrage à froid. Pour cela, mettez un verre de riz lavé et égoutté dans une casserole et versez de de deux ans ans verres d’eau. Couvrez et laissez cuire pendant une quinzaine de moment après l’ébullition [50]. Un riz cuit à la perfection n’est ni collant ni croquant, à moins que la recette l’exige. Les plats les plus divers peuvent être accompagnés de riz. Apprendre à le préparer vous permettra de créer des repas complets, nourrissants et appétissants. Les pâtes à base d’œufs, de blé et pourquoi pas de riz peuvent être des accompagnements ainsi qu’à les ingrédients de base d’un plat. Apprenez à les préparer et à accommoder pour diversifier votre répertoire de recettes. 3 Préparez un poulet pièce or four. Dans l’idéal, achetez une volaille issue d’une production locale ou biologique. Préchauffez votre four à 180 °C. Séchez le poulet à l’extérieur et à l’intérieur en le tamponnant avec du rame absorbant. Assaisonnez-le avec du sel, du poivre et le mélange d’herbes et d’épices de votre choix. Pour une viande moelleuse, beurrez l’intérieur du poulet. Pour livrer la peau croustillante, badigeonnez-la avec de l’huile et du beurre avant de frotter votre mélange sec [51]. Posez votre chapon dans un plat à carnèle hauts, les nichons dirigée vers le bas. Enfournez votre volaille pendant 45 à 50 minutes. Retournez-la et laissez cuire à nouveau pendant 45 à 50 minutes. Réunissez votre famille quant au diner ou bien une occasion spéciale autour d’un coq rôti. Ce plat convivial est estimé des petits et des grands. 4 Faites griller un steak. Une belle tranche de viande être tendre, juteuse et gouteuse. Une cuisson mal maitrisée va vraiment l’assécher et d’en dénaturer le gout. Lors de l’achat, privilégiez la fabrication locale dans le but de vous procurer une viande aussi fraiche que possible. Sélectionnez un steak persillé, de laquelle les inclusions de graisse donneront davantage de saveur et d’une épaisseur d’environ deux à trois centimètres. Dans l’idéal, fournissez-vous directement auprès d’un boucher. Salez et poivrez votre viande à température ambiante. Préchauffez votre gril à forte température en prévoyant si plausible une bandage de plus faible intensité. Déposez le steak sur le gril chaud même ce que la viande va pour ça cuite à votre gout [52]. Si vous aimez la viande, un grillade grillé et cuit à votre convenance est l’une des façons plus simples et les savoureuses pour la déguster. Régalez-vous en l’accompagnant d’une salade ou de frites fraiches. 5 Privilégiez une cuisson à la vapeur des légumes. Si vous avez pas d’appareil complet à la cuisson à la vapeur, vous pouvez utiliser votre autocuiseur habituelle. Pour cela, versez-y de l’eau sur approximativement un à deux centimètres et faites-la bouillir. Mettez-y ensuite intégraux vos légumes en séparant dans l’hypothèse ou leur temps de cuisson est différent. Couvrez et laissez cuire en vérifiant par degré la cuisson de chacun produit. La cuisson à la vapeur des légumes permet de préserver couleurs, les arômes et les qualités nutritionnelles des produits. Compte tenu de l’importance des légumes dans ce que vous mettez dans votre assiette générale, la cuisson à la vapeur est recommandée, car donne l’occasion de maximiser bienfaits de leur consommation. Image intitulée Cook Step 25 6 Suivez recettes de pâtisserie à la lettre. Lorsque vous préparez un gâteau, chacun étape a son importance, que ce admettons l’ordre dans lequel vous incorporez les ingrédients dans la pâte, les quantités relatives des éléments ou le temps de cuisson. Veillez à préchauffer votre four de commencer la préparation de votre pâte. Chemisez le moule avec du beurre ou bien du ramette sulfurisé avant d’y couler la pâte en une couche uniforme [53]. Vérifiez la cuisson de votre gâteau à l’aide d’un cure-dent, de la lame d’un couteau ou bien d’un baromètre de cuisine. Apprendre à préparer un gâteau vous existera encore utile. Cette activité être ludique et conviviale si vous la réalisez entre amis ainsi qu’à en famille. En outre, réussir un gâteau bon et beau est toujours une source de délice personnelle. Avant de vous lancer, informez-vous sur le rôle des ingrédients [54] et débutez chez des recettes simples. Vous pouvez en voir sur le web ou dans des livres publiés par des pâtissiers reconnus. En tandis que novice, ne cherchez pas à ajuster les recettes. Essayez-en plusieurs même trouver ce qui vous convient. Une fois les bases maitrisées, vous allez pouvoir élaborer vos propres pâtisseries. Commencez pendant des recettes simples tel que un gâteau or chocolat, à la vanille, or café, or citron, d’or yogourt ainsi qu’à aux fruits. Tentez confiseries américaines tel que le cheesecake ou le red velvet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *